Obsédé: Bijoux régimentaires et maçonniques – Jewel Kids

75 123 127 190

Actuellement, il existe des bijoux qui appartenaient à quelques privilégiés, mais maintenant leurs bijoux apparaissent dans les prêteurs sur gages et lors d’une vente aux enchères. Des morceaux comme Broches et bagues régimentaires et bijoux de maçonnerie devient de plus en plus populaire à mesure qu’il devient de plus en plus disponible. La riche histoire derrière chaque symbole de ce type de bijoux est également intéressante et incroyablement amusante à découvrir. le Vente de bijoux anciens et modernes réglé pour J17 juillet 2014 par Ventes aux enchères a quelques bons exemples:

Lot 75: Une broche régimentaire en or 15 carats et platine 15 carats, avec diamants et rubis synthétiques. La broche dit: « Quo fas et gloria ducunt », ce qui se traduit par: « Portez droit et gloire en plomb ». C’était une devise importante de la Royal Artillery, qui faisait partie de l’armée britannique. Le lion et le cheval, ainsi que la couronne, sont également des symboles importants.

Lot 123: une broche en or du début du XXe siècle, conçue comme un lion avec une couronne, sur une couronne en émail rouge et vert. La broche pointe vers le Royal Army Pay Corps, l’unité militaire de l’armée britannique chargée de l’administration de toutes les affaires financières. Ce groupe a été officiellement fondé en 1919 et dissous en 1992.

Lot 127: une broche régimentaire émaillée en or 9 carats avec des caractéristiques pour Birmingham, 1966. Cette broche est similaire au premier lot illustré, avec la même devise, «Quo fas et gloria ducunt», rayée en bas, mais elle a également «Ubique» en bas top cette fois. Le mot supplémentaire signifie «partout».

Lot 190: une broche en platine et diamant du milieu du XXe siècle. La broche est un insigne du Royal Corps of Signals, une unité de l’armée britannique qui est parmi les premières en action à fournir la communication et les informations importantes entre les opérations sur les champs de bataille et là où c’est nécessaire. Leur devise, «Certa Cito», signifiant «rapide et sûr», était émaillée sur le bas de la broche. Le Royal Corps of Signals a été fondé en 1920 et survit encore aujourd’hui.

Cet article vous a été présenté en collaboration avec Boursiers et fils

289855_457266074326077_1634969040_o

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *